The Brunch to be

Nos adresses favorites

The Brunch to be | Nos adresses favorites brunch_parisianisme_hollybelly_kinfolk_paris

Brunch paris kinfolk parisianisme holybelly 1

British, américain ou même australien, retrouvez nos meilleures adresses pour bruncher à Paris en ce moment. Une petite sélection pour tous les goûts pour un weekend qui aime prendre son temps.

Holybelly

Brunch paris kinfolk parisianisme holybelly 3

Capture d’écran 2015-02-04 à 03.09.02Photographies @Nico Alary.

Tuck Shop, Bob’s Juice Bar et, désormais, Holybelly se côtoient sur 25 mètres de trottoire, rue de Sampaix. Ce nouveau boulevard food vient d’attirer un nouveau coffee shop tenu par une bande de Français tout juste de retour de Melbourne qui servent leurs meilleurs souvenirs et feelings. « Ici, on cuisine et on sourit. » Le panneau sur la porte annonce l’humeur conviviale de la maison. Dans une ambiance de cantine propre et nette, on savoure une cuisine maison pensée au jour le jour en fonction du marché. Par exemple, soupe de carottes coriandre façon grand-mère, servie avec de longues tranches de pain et du beurre, ou purée de patates douces, tomme, trompettes et saucisse de Morteau. La formule brunch, avec des œufs pochés, brouillés ou au plat, du brie en croûte, une poêlée de champignons, une salade de petites feuilles aux noix de pécan, supplément bacon et galettes de pommes de terre ne pourra que vous ravir. Enfin, toute la journée, on peut venir grignoter quelques plats autour des œufs et aussi des pancakes, granola et pain au petit déjeuner. Les desserts sont des gâteaux maison exposés au bar. Des petits plats simples, bien préparés. Plus qu’un coffee shop. Un lieu de vie chaleureux idéal pour passer l’heure du brunch.  Parisianisme lovers, ce lieu est pour vous.

9 rue Lucien Sampaix, 75010 Paris.

Fermé mardi et mercredi.

Formule brunch à 18,50 euros

 

Buvette

Brunch paris kinfolk parisianisme buvette

Annexe parisienne d’un resto-bar à vins-café de West Village, cette adresse ouverte à South Pigalle par la New-Yorkaise Jody Williams, en reprend les codes et la déco réussie, brute et élégante à la fois. Pourtant, pas question ici de spécialités américaines, mais d’une carte variée où piocher œufs brouillés cuits vapeur, recouverts de jambon de Bayonne et de parmesan râpé, croque forestier aux champignons poêlés et gruyère, gaufre maison aux fruits rouges ou encore pain perdu, cognac et crème. La carte des vins est loin d’être timide, et le croque-monsieur se déguste jusqu’à la dernière miette – avis aux amateurs. Un appréciable métissage franco-américain, idéal au moment du brunch.

28 rue Henry Monnier, 75009 Paris.

Du mardi au dimanche, de 10h à minuit. Fermé le lundi.

 

Paperboy

Brunch paris kinfolk parisianisme paperboy

On trouve aussi chez Paperboy une bande d’amis, tous fans des Etats-Unis, on y trouve aussi du café, une petite épicerie remplie de produits made in USA qu’on adore. Il y a également cette décoration très réussie. Un savant mélange de bois, de carrelage vintage, de meubles design. Chez Paperboy, il y a surtout une vraie bonne cuisine maison : des sandwichs, le Chicken Lemon et son filet de poulet fermier au citron, le Pastrami et sa viande de chez Will’smoked meat, le Smoked and Fresh et son saumon bio irlandais. Ensuite, il y a le burger végétarien et ses patates douces, des assiettes de saumon, pastrami, bacon, des œufs de tout genre (coque, brouillés…). Le week-end on se délecte des brunchs avec au choix œufs Bénédicte, english burger ou pastrami-œuf-à-la-coque. On s’installe pour déjeuner et on traine, on traine, on traine, en respirant la délicieuse odeur des pâtisseries que Pauline sort du four – mention spéciale au Carrot Cake et au Cinnamon Roll. Gardez de la place pour les goûter, sinon vous pourrez les emporter. De bons produits frais, une équipe dynamique, encore une bonne adresse pour bruncher.

137 rue Amelot, 75011 Paris.

Du mardi au dimanche, de 10h à 18h le week-end.

Les commentaires sont fermés.