Souvenir d’un Futur

Modernisme désabusé

Souvenir d’un Futur | Modernisme désabusé kronental

Souvenir d’un Futur est une oeuvre photographique à l’incroyable portée, un témoignage à la dimension double, il est consacré à des grands ensembles immobiliers des villes nouvelles de la banlieue parisienne, symboles des 30 Glorieuses. Créés pour résoudre l’accroissement démographique, l’exode rural et accueillir une population immigrée tout en répondant aux besoins en logements modernes, ces quartiers sont aujourd’hui fréquemment stigmatisés et marginalisés. Loin de cette vision, Laurent Kronental, fasciné par le modernisme à la fois ambitieux et suranné de ces ensembles, s’est ému de la condition des anciens qui y vivent.

Sous l’objectif de Laurent Kronental, ces bâtiments retrouvent leur modernisme assez furieux, il semblent sortir d’un décor de science fiction, met en valeur leur aspect géométrique, sans pour autant en évacuer les valeurs humaines, car c’est bien là la deuxième vertu de cette série, remettre l’humain au coeur de ces buildings. On y observe donc aussi l’usure du béton, la trace de ceux qui y ont vécu.

Marqués par le temps, les immeubles gris et lourds, comme les aînés photographiés, ont les traits usés des personnes qui ont beaucoup vécu. Et pourtant, entre les rides qui sillonnent les visages et les fissures qui creusent les murs, dans l’énergie des corps et l’élan des façades, percent un orgueil et une fougue que l’on croyait disparus.

Les commentaires sont fermés.