Style Memphis

Le design extravagant

Style Memphis | Le design extravagant parisianisme magazine menphis style

parisianisme magazine menphis style

Memphis est connue de tous pour être une grande ville portuaire située sur le fleuve Mississippi aux États-Unis. Mais, sur la planète design, Memphis se rapporte à une toute autre chose… Un temps moqué pour l’exubérance un peu kitsch de leurs créations, les membres historiques du courant Memphis Ettore Sottsass, Michele de Lucchi, Fausto Celati, Ernesto Gimondi, Renzo Brugola, Mario et Bornella Godani, inspirent à nouveau les designers.

Fondé en 1981 sous l’impulsion de l’architecte italien Sottsass, le courant doit son nom au titre d’une chanson de Bob Dylan : Stuck inside of mobile with the Memphis Blue again. Leur idée ? Rompre avec le formalisme de l’époque, qui impose depuis 50 ans sa vision du monde blanche et orthogonale. Memphis réactive le peps du pop art et le kitsch de l’Art déco, va chercher l’inspiration dans les cartoons et la science-fiction. Mouvement phare du design postmoderniste, Memphis dessine des lampes-jouets, des canapés-BD et des bibliothèques-totems à pois, ou zébrées en couleurs fluo.

tumblr_n52no4x7791r5a0kfo1_1280

XLes objets d’Ettore Sottsass.

Et puis le style passa. Le design qui ne se prenait pas au sérieux devint la coqueluche des collectionneurs et des ventes aux enchères. Fin de l’histoire ? Pas tout à fait. Depuis quelque temps déjà, le mouvement est redevenu une source d’inspiration pour les jeunes designers. En 1981, Memphis voulait remettre de la fantaisie dans le monde des objets plombé par le conformisme et la déprime. En 2015, les post-Memphis rejoueraient-ils la même partition? Le contexte n’est pas très différent. Les grandes maisons malmenées par la crise attendent que le souffle du boulet passe, condamnant les designers à répéter inlassablement les formes qui plaisent au marché. D’où l’envie, chez certains, de sortir de ce plan plan-plan. Et de remettre du fun là où il n’y en avait plus.

À l’époque, lassés par le bon gout ambiant, Jean-Charles Castelbajac et Karl Lagerfeld s’étaient entichés de ses créations en stratifié. Aujourd’hui, c’est Nicolas Ghesquière, à la tête de la création chez Louis Vuitton, qui collecte les trésors du mouvement dans son appartement parisien.

Ghesquiere_woi_v_12nov12_pr_b_592x888

L’intérieur de l’appartement parisien de Nicolas Ghesquière. 

Mis à l’honneur chez Kartell au salon Del Mobile de Milan, salué lors de la dernière édition de Design Miami et décliné en imprimés chez le géant du T-shirt American Apparel, le style Memphis est partout.

Les commentaires sont fermés.