Le jardin de Chanel

Paris haute couture printemps-été 2015

Le jardin de Chanel | Paris haute couture printemps-été 2015 le jardin de chanel 3 parisianisme

Chanel : Front Row - Paris Fashion Week - Haute Couture S/S 2015

Les collections haute couture printemps-été 2015 ont fait la part belle aux fleurs et à une féminité souvent empreinte de poésie. Jean Paul Gaultier aura imaginé soixante et une tenues de mariée très excentriques, tandis que chez Valentino, l’amour s’écrit sur le tissu même des robes. Grâce à une collection à la fois sobre et très inventive, la créatrice Bouchra Jarrar a justifié sa place dans la cour des grands. Enfin, chez Chanel, Karl Lagerfeld a fait défiler des tailleurs de tweed dévoilant le ventre des femmes au beau milieu d’un jardin imaginaire. Il a en effet présenté mardi la collection Chanel haute-couture printemps-été 2015 pour femmes sous la verrière du Grand Palais à Paris, décoré en serre remplie de fleurs tropicales articulées et bouquets bien réels. Il faut dire que la fleur, chez  Chanel, c’est sacré. De l’iconique camélia aux roses de Grasse, gardénias, violettes iris qui compose les parfums mythiques de la maison, elle est un élément indissociable de la maison.

Le défilé Chanel haute couture printemps-été 2015.

Sur le podium : tailleurs en tweed, larges jupons et jupes droites taille basse, robes longues fluides, robes du soir ceinturées taille haute parsemées de fleurs multicolores, capelines en paille, bonnets de laine brodés de sequins et grosses fleurs en cocarde, le tout teinté de couleurs éclatantes : jaune, orange, rose, bleu, vert ou encore rouge vif mais aussi le noir qui apparaît notamment en liseré fin ceinturant les tailles. Des chemisiers et bustiers courts laissaient apparaître le ventre de plusieurs mannequins. Les têtes coiffées de capelines de tulle XL ou de bonnets, ne demandent qu’à éclore dans ce vestiaire jardin.

Chanel-Spring-and-Summer-Haute-Couture-2015--1024x768

Côté matière, Chanel déploie cette saison un jeu d’une finesse digne de sa renommée : tulle, résille, soie, dentelle subliment la fraîcheur de cette collection. Pointe d’humour chic, chère à Karl Lagerfeld, des mannequins jardiniers tenant des arrosoirs siglés des deux C de la marque, venaient prendre soin du décor fleuri luxuriant.

Les commentaires sont fermés.