La Littérature Berluti

At Their Feet

La Littérature Berluti | At Their Feet parisianisme magazine cover berluti at their feet

cover_berluti_bUn lundi soir pluvieux, les vitrines du 213 rue Saint Honoré illuminent le bitume de leur lumière diaphane. La crème des souliers est à l’honneur : le chausseur français Berluti fête la sortie de son premier ouvrage, en présence de son directeur général, Antoine Arnault, le directeur artistique maison Alessandro Sartori, ainsi qu’une sélection d’invités triés sur le volet. Le livre, véritable indicateur chronologique des soubresauts créatifs Berluti depuis sa création, retrace les illustres pieds ayant adopté les modèles en cuir Venezia ou suède imaginés par Alessandro Berluti. Retour sur un ouvrage au masculin incontournable en cette fin d’année.

120 ans de savoir-faire inégalable, de courbes au raffinement le plus fou, de matières d’exceptions. C’est à l’occasion de ce plus-que-centenaire que la maison Berluti, fondée en 1895 à Sénigallia, au bord de l’Adriatique, sort un livre presque autobiographique. Une sorte de name-dropping hallucinant, où les grands noms de l’art, du cinéma, de la mode, de la musique ou encore du sport incarnent la philosophie du bottier de la rue de Sèvres. Andy Warhol, Dean Martin, Patti Smith, Yves Saint Laurent, Zinedine Zidane, mais aussi Brian Ferry, Greta Garbo, Maurizio Cattelan, Larry Clark, Jean Cocteau. Ils ont fait, défait et refait le monde d’alors pour construire la société d’aujourd’hui. Par leur art, ils ont défendu causes personnelles ou politiques, injustices, way of life utopique ou encore valeurs républicaines. C’est justement cette force de caractère, ce point de vue visionnaire que Berluti affectionne au plus haut point, jusqu’à en faire partie intégrante de son ADN actuel. En chaussant ces pointures du gotha, le bottier de renom a construit un empire autant économique que médiatique, propageant le goût du beau à travers les continents.

C’est en collaboration avec le talentueux duo de graphistes M/M (comprenez Michael Amzalag et Mathias Augustiniak) que l’ouvrage a été conçu : les iconographies, croquis, illustrations et mises en pages ont été totalement pensées par ces têtes chercheuses de la création graphique, synonymes d’un nouveau luxe depuis quelques années déjà. En oeuvrant pour le rajeunissement de Louis Vuitton, Loewe, dispersant leurs conseils avisés auprès de marques ou magazines, le tandem au sommet du hype made in Rive Droite présente sa vision de Berluti, de son héritage et du Livre d’Or exceptionnel de richesse et de diversité.

Vingt-six des innombrables clients de marques prennent vie en quelque sorte, grâce entre autres aux clichés du photographe Erwan Frotin : en plus de shooter les paires iconiques, créées pour la plupart à la demande, chaque personnalité cliente de la maison se voit décerner plusieurs pages en honneur de l’oeuvre qui l’a fait connaître. Larry Clark, éminent cinéaste à la poésie controversée, Yves Saint Laurent, le petit prince de la mode française, ou encore Andy Warhol, qui se passe d’adjectif tant son oeuvre est d’importance planétaire, figurent dans la liste des heureux élus. Autant de clichés personnels, en noir et blanc, issus de collections personnelles, de pièces d’archives, de proches ou de descendants sont réunis entre les pages de cet objet de collection. S’y ajoutent de courts textes à la prose directe assumée, signés Glenn O ‘Brien, figure de proue de la pop culture.

berluti-16

Snobisme extrême? En plus de voir cet ouvrage des plus remarquables trôner sur sa table basse, l’édition luxe s’habille d’une couverture en cuir Venezia, patinable et personnalisable à votre bon vouloir. Berluti a plus que jamais repris le flambeau des marques hautement désirables au sein de l’Hexagone.

BERLUTI, At Their Feet
Rizzoli

Les commentaires sont fermés.