JACQUEMUS

Lancement de l'E-shop

JACQUEMUS | Lancement de l'E-shop parisianisme magazine simon porte jaquemus  2015 2016 Eshop

Parisianisme magazine lvmh simon porte jacquemus parize e-shop

Paris, Londres, New-York, Tokyo… Du haut de ses 25 ans, Simon Porte a des airs de self made man et ses créations ont déjà séduit toutes les sentinelles de la mode. Son parcours tend pourtant à remettre en question tous les préjugés et clichés qui voudraient que ce milieu particulier soit régi tantôt par des passages obligés dans certaines écoles ou enseignes tantôt par les mailles solides d’un réseau très fermé. Eh bien non ! Pour Simon Porte il était hors de question de rester dans une école vide de toute passion. Cette déception conjuguée au décès prématuré de sa mère orientent sa décision. Contre toute attente, il se sent beaucoup plus à l’aise comme vendeur chez Comme des Garçons – marque beaucoup moins connue à l’époque – ce qui lui permet entre autres de constituer un petit matelas de 2000 euros. Une somme qu’il investi immédiatement dans le tissu pour entreprendre la création de sa toute première collection et par-là même du lancement de sa marque en 2012, qu’il baptise avec son le nom de jeune fille de sa mère, accolé au sien. Simon Porte Jacquemus.

La créativité de Simon Porte ne se borne pas au vêtement stricto sensu car il sait tout aussi bien déclencher le buzz sans dénaturer sa marque et devient ainsi directeur artistique dans toute sa dimension. Sa mode se révèle simple, sobre mais somme toute très exigeante. Loin d’être alambiquée, elle s’inscrit plutôt dans le quotidien des gens qu’elle reflète. Les créations de Simon Porte Jacquemus sont, il le dit lui-même, une représentation de sa défunte mère à laquelle il vouait une véritable fascination. Ses références sont celles de ses parents – Isabelle Adjani, Lio etc. – et semblent donc teintées d’une sorte de nostalgie que l’on retrouve dans les coupes et tissus rétro qu’il sélectionne. Cette nostalgie semble être à l’image de sa génération dont le regard mélancolique se porte sur un passé prétendu meilleur que son présent. Néanmoins, Simon Porte a réussi à faire de cette rupture le carburant de son esprit créatif en faisant de la mort de sa mère le socle de sa marque et de ses idoles une source inépuisable d’inspiration. Son talent vient d’ailleurs d’être récompensé par LVMH, finaliste l’an passé du concours, le Prix Spécial du Jury vient de lui être décerné.

jacquemus 003

Simon Porte, le créateur de la marque Jacquemus.

Simon-Porte se revendique féru de travail : on lui a trop souvent reproché que celui-ci et la mode ne faisaient pas bon ménage. Il détracte ce cliché en démontrant qu’en seulement cinq ans il est parvenu à créer de toutes pièces une maison reconnue dans le monde entier. Une fois ce succès en marche, il a lancé cette semaine sa boutique en ligne. Si celle-ci reflète trait pour trait son univers, elle est alors bien différentes de toutes ses consoeurs… Il affirme ne [vouloir] ressembler à aucun autre site de vente. On oublie les natures mortes sur fond blanc, les visuels institutionnels ou encore les mannequins raides aux visages coupés. Simon-Porte a voulu une boutique vivante, dans laquelle ses clientes pourront s’immerger tant et si bien qu’elles pourraient confondre le virtuel avec le réel. Les vêtements sont donc mis en avant avec des silhouettes fraîches, dans cette ambiance plage rétro – les parasols de Marseille – si chère au créateur.

Visiter l’e-shop Jacquemus ici.

Les commentaires sont fermés.